OMAR 7 septembre 2019 20:58

Omar9

.

Bonjour @Astuce : « Ainsi le wahhabisme qui se réclame du sunnisme hanbalite... ».

.
En Algérie, il y avait 4 sortes de toilettes pour les femmes : 
-pour l’Oranie : un grand voile blanc ou « Haïk » qui recouvrait tout le corps et la tête, les femmes devant laisser une petite fente sur le visage pour s’orienter.
-pour l’Algérois, le même  haïk et un mini voile, le litham, qui couvre le visage à partir de la moitié supérieure du nez.
https://www.algerieautrefois.com/un-patrimoine-perdu-le-haik-ce-symbole-de-la-feminite-et-de-la-pudeur-et-la-chechia/
-pour le Constantinois, une voile noir.
-pour la Kabylie, un simple voile ceint à partit du bassin avec, parfois, un foulard couvrant seulement les cheveux :
https://azititou.wordpress.com/2012/08/15/la-robe-kabyle-traditionnelle/
.
Cependant, ces costumes traditionnelles commençaient à disparaitre juste après l’indépendance, pour qu’à partir des années 80, se voir remplacer par des accoutrements venus de ces contrées lointaines, rétrogrades et obscurantistes.
Le travail de sape de l’Arabie-Saloperie avait porté ses fruits vénéneux.
.
Aujourd’hui, le wahhabisme et ses diaboliques commandements s’est vraiment implanté dans la société algérienne, mais, heureusement, subsiste une certaine résistance qui a déjà terrassé le spectre hideux d’un état théocratique avec l’éradication des groupes armées barbares islamistes.
.
Reste l’autre combat que le « Hirak » a entamé...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe