Séraphin Lampion Séraphin Lampion 8 septembre 2019 14:48

@Christelle Néant

Le coup du berger illustre la faiblesse du pion f7 qui est le seul, en début de partie, à n’être défendu que par le roi. En l’attaquant deux fois, avec le fou et avec la dame, on peut mettre échec et mat au coup suivant en prenant ce pion. Qui des Russes et de l’UE a repéré le pion f7 ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe