Christelle Néant Christelle Néant 8 septembre 2019 16:43

@Séraphin Lampion
Là je ne suis pas d’accord avec votre métaphore. L’Ukraine n’est pas un lapin, mais un blaireau qui s’est pris pour un renard. Kiev a essayé de piquer un max de pognon à la Russie à coup de poursuite judiciaires délirantes sur le contrat de gaz, jusqu’à se rendre totalement non compétitive. L’Ukraine s’est mise elle-même dans une posture dangereuse. Quand à l’UE ce n’est ni un renard ni un loup, mais plutôt un bon chien domestique loya à son maître même quand celui-ci le frappe...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe