lloreen 23 septembre 2019 14:30

Comme depuis toujours il y a l’histoire officielle et celle, officieuse, qui n’arrivera jamais à coïncider avec la première, précisément parce qu’elle est falsifiée.C’est par ce décalage que les scribes falsificateurs et leurs cliques arrivent encore à faire avaler aux crédules que c’est eux qui se trompent...

La seule façon, d’y voir (plus) clair c’est d’exposer leurs trucages, leurs montages et leurs postures.

Et le 11 septembre a été l’un de ces savants montages audiovisuels, imprimés dans les cervelles de l’humanité grâce à la programmation mentale dont l’outil majeur est la télévision.

Ces images qui ont tourné en boucle sur quasiment tous les écrans télévisés du monde ne sont rien d’autre qu’un film grand public comme la machine hollywoodienne sait si bien les produire:du grand spectacle, des acteurs pour couvrir leurs horreurs à l’arrière-plan : escroqueries, crimes, guerres, impostures, règlements de compte entre mafieux, maquillage de scènes de crimes, détournement colossal de fonds publics, le tout sous un maquillage voulant remettre en cause les lois immuables de la physique élémentaire.

La suite des événements prouvera l’implication de criminels contre l’humanité depuis plus d’un siècle aux quatre coins de la planète et l’utilisation de marionnettes biologiques télécommandées.

Personne d’élémentairement observateur ne peut ignorer les changements flagrants à chaque substitution.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe