Je suis 16 septembre 2019 01:34

Un nazi au gouvernement

Les faux attentats vont s’enchaîner pour booster les nazis qui sont en train d exterminer les jeunes des banlieues chaque jour ou semaine

Un conseiller d’Edouard Philippe jadis membre d’un parti néofasciste Sandro Gozi. Photo © Armando Dadi/AGF/SIPA Désormais chargé de mission du Premier ministre, l’ancien secrétaire d’État italien Sandro Gozi a été membre d’un parti néofasciste, dans les années 80.

Pour une macronie qui clame haut et fort qu’elle incarne le « progressisme », l’information fait tache. Sandro Gozi, qui a récemment rejoint le cabinet d’Edouard Philippe, a été membre, en Italie, du Fronte della Gioventù (Front de la jeunesse) dans les années 80. Il s’agit de la section jeunesse du parti néofasciste MSI, pour « Mouvement social italien ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe