Cadoudal Cadoudal 22 septembre 2019 19:56

@Fergus
C’est beau l’Histoire bourgeoise et républicaine...lol...

Le Morbihan, que Georges tient dans ses mains, se prononce plus que jamais contre la noblesse et contre les émigrés : ils font une guerre populaire, disent-ils, et non pas une guerre de restauration. Dans ce corps d’armée, les gentilshommes sont sans crédit, parce que Georges a su concentrer tous les pouvoirs et capter toutes les confiances. Il faut s’attendre à le voir nous échapper d’un jour à l’autre ; non pas pour aller à la République, il en sera toujours le plus implacable ennemi, mais pour combattre à sa manière la Révolution qu’il déteste. L’opposition à nos projets viendra toujours de ces Royalistes qui veulent établir l’égalité sous le drapeau blanc. Le crédit de la noblesse a beaucoup perdu : dans le Morbihan on aime en gentilhomme qui se bat en volontaire ; mais on ne veut pas que le premier débarqué vienne faire la loi. Ce qui se passe ostensiblement dans cette contrée se fait pressentir secrètement dans toutes les autres de la Bretagne

Puisaye


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe