charly10 16 septembre 2019 18:03

Bon sang… mais c’est …bien sûr !!

 « Bizarre quand même, en juillet dernier la presse spécialisée titrait « Perspectives en berne pour les cours du pétrole ».

Cette attaque a une influence sur 5% de la production !!!! 5 % …..et tout de suite les marchés s’enflamment et nous gratifient d’une augmentation de 10 % du prix du baril. Ce monde est fou. Il faudrait proposer aux rebelles yéménites d’envoyer quelques missiles sur les hauts lieus de la spéculation pétrolière, NYSE, ICE Londres.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe