Jean Dugenêt Jean Dugenêt 18 septembre 2019 16:36

@BERNARD

Bonjour et merci pour votre contribution,
Parmi les arguments anti-racistes il m’est souvent arrivé de dire que le sang de tous les êtres humains est rouge mais je n’avais pas pensé à faire remarqué que le sperme est blanc. Merci de votre apport.
J’en viens à un autre aspect de votre post :
« Quant à la création de l’U.E. les Etats-Unis n’y tinrent aucun rôle. Sinon merci de bien vouloir m’indiquer lequel ? »
Quand, à la suite de Pearl Harbour les américains entre en guerre c’est pour la gagner. Dès lors, ils ont un projet qui n’est pas (seulement) d’avoir la bonté de nous libérer des vilains nazis. C’est aussi et surtout un projet d’envahisseur conquérant qui veulent étendre leur puissance sur l’Europe. Ils doivent ne pas laisser les armées soviétiques s’emparer de toute l’Europe. Il faut pour cela qu’ils fassent alliance avec Staline qui sera pendant quelques années leur allié sympathiquement appelé « L’oncle Jo » dans leur presse. Le partage des territoires et toutes les conditions de la victoire se négocie à Téhéran, Potsdam et Yalta.
Après le débarquement chacune des armées essaie de s’enfoncer le plus loin possible en Europe avant que l’armée alliée n’arrive. Le statu-quo entre Russie et Etats-Unis se met alors en place. Dès lors le projet des Etats-Unis et le symétrique de celui des russes pour l’Europe. Ils veulent chacun leur demi-europe.
Mais De Gaulle s’impose en France avec le CNR et il arrive à endiguer la mobilisation en faveur de la résistance qui accepte d’être désarmée ou d’entrer et se fondre dans l’armée régulière. Il met en place des préfets qui viennent prendre la succession des comités de résistants dans des villes de provinces... Bref ! il reconstruit une société capitaliste en recyclant au besoin d’ancien pétainistes (Papon) dans l’appareil d’Etat qu’il implante. Les américains lui savent gré de cela et ils acceptent qu’il installe le gouvernement provisoire. Le gouvernement américain estime que c’est un bon compromis entre ce qu’ils auraient voulu faire (une occupation américaine de la France) et ce qu’ils craignaient le plus (un état ouvrier démocratique sous contrôle au départ de la résistance à majorité communiste). Mais ils n’abandonnent pas leur projet de domination sur l’Europe de l’ouest puis sur toute l’Europe après la chute du « rideau de fer ». Ils mettent en branle leurs services secret en même temps que le plan Marshall puis la CEA... Ils mettent à l’œuvre Monnet et Walter Hallstein l’ancien nazi qu’ils ont recyclé.

Tout cela mériterait d’être précisé et mon interprétation fait l’objet de nombreuses discussions en concurrence avec beaucoup d’autres. Mais à la question de savoir si les Etats-Unis tinrent un rôle dans la construction de l’UE la réponse est « Oui ». Bien sûr nombreux sont aussi ceux qui le contestent.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe