CLOJAC CLOJAC 20 septembre 2019 13:49

@samuel
Définition empruntée à François d’Épenoux : « Ce sont quelques poignées de vrais bourgeois mais faux bohèmes, connus ou inconnus, fricotant dans la pub, la presse, la musique ou le cinéma, bref, dans des métiers bien, qui prônent leurs idées et prêchent leurs discours avec d’autant plus de légèreté mondaine qu’ils n’en subiront jamais les conséquences, planqués qu’ils sont dans leurs donjons bardés de digicodes. »
Tetiaroa attire tout particulièrement les gens des médias, de la pub, de la chanson et du cinéma, mais pour les fauchés et les radins, il y a aussi des chambres à seulement 3000€ la nuit.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe