Eric F Eric F 27 septembre 2019 18:26

@doctorix
On ne sait pas si le gouvernement britannique va demander ou non un nouveau report, mais cela ne peut être que de son initiative. Si c’est le cas, ce sera pour reprendre les négociations (quoique l’UE soit réticente de remettre en cause l’accord convenu avec le gouvernement précédent). S’il n’y a pas de demande de report, l’UE actera du brexit dur le 30/10 minuit, mais elle préférerait un accord , voilà pourquoi je pense qu’il pourrait y avoir un compromis a minima de dernière minute -ce que visait probablement Boris Johnson avec la suspension parlementaire-

« qui dit Brexit dit Frexit »
Même les partisans du brexit reconnaissent que ce sera dur au début pour les britanniques, donc ces difficultés initiales ne pousseront probablement pas les Français à rapidement demander un frexit, surtout sachant qu’il serait beaucoup plus difficile car il faudrait recréer une monnaie et des douanes supprimées du fait de Schentgen.
Si la passe difficile est rapidement franchie par le Royaume Uni et que l’économie se relève avec notamment une réindustrialisation, alors effectivement l’attractivité du frexit se renforcerait dans l’opinion, et probablement dans d’autres pays, pouvant effectivement conduire à un effilochement de l’UE (comme ce le fut de l’URSS, avec « le retour des nations »).
Mais au stade présent nous n’en sommes pas là, et il se pourrait même que la crainte d’autres sorties catalyse positivement des réformes du fonctionnement de l’UE smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe