Traroth Traroth 26 septembre 2019 08:02

Le Brexit est une affaire mal engagée depuis le début. Déjà parce que la gauche britannique a laissé le « leave » à l’extrême-droite, alors qu’il y a clairement des arguments de gauche pour le « leave ». Ensuite parce qu’il n’y a pas eu de législatives après le vote, et que le Brexit (à l’intérieur, mais surtout les discussions avec l’UE) a donc été piloté par des partisans du « remain », May en tête. Et pour terminer parce qu’on a laissé un clown comme Johnson prendre les manettes, ce qui démontre que le Royaume-Uni doit désormais servir d’exemple aux autres peuples qui seraient tentés de se soustraire à la tyrannie européenne.

Le but depuis le début a été de punir les Britanniques pour leur vote. Les négociations n’ont jamais été de bonne foi. Et le résultat est sous nos yeux. Je pense toutefois que cette une stratégie de la peur est à courte vue, parce que ça ne peut qu’augmenter la méfiance des citoyens envers l’UE.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe