Olivier 1er octobre 2019 23:06

Chirac est finalement très symbolique de ce qu’est devenue la classe politique actuelle : des carriéristes à la pensée creuse, corrompus jusqu’à la moelle, soumis aux diktats de la finance mondialiste et organisant le sourire aux lèvres la liquidation de leur pays, par le grand remplacement ethnique et l’abandon de la souveraineté nationale dans le processus européen.

Mais après tout c’est bien ce que veulent les français, qui se plaignent beaucoup mais finissent toujours par voter pour la même clique. Michel Audiard aurait su trouver le mot qui con-vient...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe