Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 octobre 2019 12:06

« Avant toute chose, il est nécessaire de rappeler que les enfants sont innocents par essence, et que plus ils sont jeunes, et plus cela est vrai.  »

Vous n’avez pas employé le terme « ignorant », et pourtant, il aurait mieux convenu, car :

 par son étymologie, « innocent » signifie « non-coupable », « non-nocif », « non-nuisible », l’innocent, c’est celui qui n’a pas causé la mort de quelqu’unet non pas influençable ou vierge de connaissances et d’a priori.

 dans la culture occidentale, la notion d’« innocence » est très marquée par son sens chrétien associé à la notion de pureté, de virginité et d’absence de péché (sauf le péché originel effacé par le baptême), ce qui constitue une qualité morale et non pas une disposition intellectuelle

Le fait de faire preuve de crédulité ou de nïveté sont sans dout des caractéristiques des enfants qui les rendent vulnérables et manipulables, mais il ne s’agit alors pas d’« innocence », mais de fragilité, qui permettent effectivement de manipuler un être humain jeune pour le modeler selon le projet que l’on a pour lui, consciemment ou non.

C’est toute la différence entre le dressage qui consiste à formater un individu et l’éducation (ex-ducere = accompagner vers la sortie, préparer à l’autonomie).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe