sweach 21 octobre 2019 17:36

@jjwaDal
Il y a deux notions.

1) L’apprentissage
Aujourd’hui on n’apprend pas à cultiver, à cuisiner, à préparer, à grappiller, etc...
Moi qui est quand même eu de la chance sur ces points là avec mes parents, j’ai du mal à reconnaître un fenouille ou de la rhubarbe et savoir quoi en faire.

2) Le temps
Oui c’est facile, oui c’est moins chère, oui c’est plus saint, mais est-ce qu’on a le temps ???
Moi j’ai fais mon boulot, j’ai étudié, je me suis spécialisé, je participe avec mon savoir-faire à notre société.
Je n’ai techniquement pas le temps d’apprendre et de faire d’autres savoir faire, je deviens dépendant du reste de la société pour me nourrir, hors c’est elle qui me propose cette mal bouffe.

Je suis obligé de prendre du temps pour me nourrir, ce qui se fait au détriment de mon propre savoir faire, pour compenser celui des autres dans ce domaine qui n’est pas à la hauteur.

Même avec la meilleur volonté du monde, on n’a tout simplement pas le temps.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe