CN46400 CN46400 24 octobre 2019 09:30

@Spartacus
Comme Hitler dégainait lorsqu’il entendait parler de culture, Spartacus déboule dès qui est question de Cuba.
Besos est riche, grand bien lui fasse. Pour s’assurer une place au paradis, il distribue des confettis aux toujours pauvres.. Des confettis amassés par des prolos commandés chaque jour, huit heures durant, ou plus, à travers des écouteurs vissés dans les oreilles, pour des payes jamais supérieures au SMIC. Et on ne dira rien de la disparition du petit commerce, ni du CO2 éparpillé ou de la viande avarièe, et encore moins des impôts volatilisés.
Spartacus a ses héros, toujours cousus d’or parce qu’il ont, un jour, trouvé un moyen de s’enrichir plus que les autres....
Pour Spartacus le mérite n’est ni dans le savoir, ni dans le travail, il est dans la combine et, en plus, il est héréditaire !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe