L’Astronome 3 décembre 2019 00:11

 
@CLOJAC
 
En tout cas, la prétendue « libéralisation » de l’audio-visuel ne s’est pas accompagnée de la libéralisation de la parole, prisonnière d’une part du « politiquement correct », et se vautrant d’autre part dans la vulgarité et le relâchement syntaxique.
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe