Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 décembre 2019 17:19

@Jean Dugenêt

 "Merci aussi à Plenel d’avoir calomnié François Asselineau en le traitant de raciste et d’antisémite sans le moindre argument mais en bon ennemi du Frexit« .

J’ai fait une petite erreur. Je dois donc rectifier en étant plus précis.
Dans une vidéo sur YouTube intitulée »Pour Edwy Plenel Médiapart, Asselineau est xénophobe« , non seulement il dit qu’Asselineau est xénophobe mais qu’il »ne partage pas des idéaux démocratiques, sociaux humanistes.« 
Dans la longue introduction de sa diatribe contre Asselineau, on ne voyait pas bien, au début, où il venait en venir. Il disait notamment à celui qui l’interviewvait :
 »Vous savez, nous on a des principes. Nous on défend des principes. Et les principes c’est la déclaration des droits de l’homme. Hein ! Désolé ! « Nous naissons libres et égaux en droits » et parmi les droits, il y a le droit de se déplacer.

Comme si Asselineau était contre les principes de la déclaration des droits de l’homme. Comme s’il avait dit quelque part qu’il était contre le droit de se déplacer. Comme si Asselineau, de ce point de vue, se distinguait, au sujet des migrants des amis de Médiapart.

Non seulement Asselineau a des principes. Non seulement il défend les principes des droits de l’homme mais il a en plus, pour principe, de fonder toutes ses critiques sur des sources et de ne jamais avancer d’accusations calomniatrices. De ce point de vue Plenel a manifestement des leçons à recevoir. Pour un journaliste, il ferait bien de consulter les règles de déontologie de sa profession avant qu’elles soient mises à jour par Macron.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe