QAmonBra QAmonBra 9 décembre 2019 22:16

@Cadoudal

C’est sur qu’avec la rubrique des faits divers comme horizon politique, mettre son nez dans une banlieue alimente quelques appréhensions.

Pourtant, pour ceux qui y vivent en HLM toute l’année, comme votre contradicteur et la grande majorité des « sans dents », toutes origines confondues,

cela ne pose aucun problème à condition de respecter, comme partout ailleurs, certaines règles spécifiques au vivre ensemble du lieu, après tout, on demande aussi, par syndic interposé, aux habitants d’un immeuble cossu de Neuilly d’y vivre « bourgeoisement » !

Dans ma cité pas de « bourges » car, même professionnellement, ils ne trainent jamais longtemps dans le coin, par contre ceux qui aiment dialoguer, échanger et tchatcher sans « chichi » se connaissent tous et communiquent.
Sans bouger d’un des bancs du jardin ou de l’aire à pétanque, je voyage dans la bonne humeur en Afrique du nord, au Portugal, au Laos, en Tchétchénie, en Croatie, en « Haut de France » (si si aussi !) et j’en oublie, tous les sujets sont abordés sans aucun tabou, quelques fois en s’abreuvant de nom d’oiseaux mais, va comprendre, personne ne se fâche et le rire aux larmes est rarement absent.

Lors de la fête des voisins, c’est à la bonne franquette, je voyage aussi culinairement, « oenologiquement » et vous seriez étonné du nombre de chrétiens pratiquants aimant la vraie « chorba » maison (viande halal) et le thé vert à la « chiba » (herbe aromatique saharienne) et de musulmans appréciant le « bacalhau », le « vinho verde » et in vino véritas pour tous !

Après 44 ans d’activité BTP dans la même ambiance, il m’est donc difficile de comprendre que l’on puisse, pour quelque motif que ce soit, se priver de cette richesse de vie, que le seul brassage ethnoculturel peut procurer, non le communautarisme anglo-saxon.
C’est cette France que j’aime, celle du Peuple dans tous ses états et on pourrait faire socialement mieux que cela, beaucoup mieux si nous n’étions pas dirigés par des mafieux prêts à tout pour garder le pouvoir, y compris la « partition » comme vous dites, mais no pasaràn ! . . .   


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe