Eric F Eric F 14 décembre 2019 18:41

@Kapimo
« quasiment plus personne n’a confiance dans ce gouvernement »
Effectivement, d’où la nécessité pour le gouvernement de retrouver une part de confiance, en donnant des garanties crédibles.
Initialement, la CFDT (premier syndicat désormais), la CFTC et l’UNSA ont soutenu les grandes lignes du projet. Mais le gouvernement a voulu mélanger deux choses : la réforme structurelle d’une part (système unifié de retraite par répartition), et l’équilibre financier à moyen terme d’autre part. Or autant Macron avait annoncé la couleur dans son programme sur le premier point, autant le deuxième point va à rebours de son engagement à ne pas reculer l’âge de départ.
Il s’est donc mis à dos les partenaires sociaux qui auraient pu le soutenir. Certes, au strict plan politicien, ça lui ramène de l’électorat de droite, le faisant un peu remonter dans les sondages (à un médiocre 29%), mais il sabote alors son projet de réforme, et s’aliène ce qui lui restait de soutien de gauche modérée.

Sans parler d’« extrêmiste », nous avons actuellement effectivement le gouvernement le plus aligné sur le néolibéralisme qu’il y ait eu en France depuis plus de 60 ans. Macron a été élu suite à une cascade de circonstances favorables -et le soutien médiatique-, mais ne correspond absolument pas à la « mentalité » collective« des Français, qu’il a souvent fustigée. Et qui plus est, l’actuel pouvoir manque du plus élémentaire sens de »la manière de gouverner« , il a le chic pour braquer une majorité de citoyens (la réduction malvenue de l’APL, la CSG brimade sur les retraités, la limite à 80 sortie du chapeau, la surtaxe abusive sur les carburants, le subterfuge grossier de l »age pivot", etc.). 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe