titi 18 décembre 2019 14:04

@symbiosis

« Pourquoi devrions-nous payer ces travaux sachant que de toute manière ADP sera bradé à vil prix com »
D’abord l’aspect comptable : un investissement n’est pas une dépense au niveau comptable mais une immobilisation.
Les travaux engagés seront donc « à l’inventaire » au moment de la cession donc à l’actif… donc revendus...

Ensuite Orly est quand même un aéroport fantastique où, jusqu’à une date récente on ne pouvait pas changer de terminal sans faire appel à un véhicule.
Un aéroport sans vol après 22h00 et sans aucune boutique après cette heure également. Aucune liaison directe avec Paris.
Les parkings souterrains ont bougé : les dalles sont fissurées.

Bref… sans coup de peinture il est invendable…


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe