titi 18 décembre 2019 14:19

@L’auteur

Dans votre article vous prenez en compte l’actif des caisses de retraite et évacuez la dette de la CADES en indiquant qu’elle sera liquidée en 2024.

Sauf que nous ne sommes pas en 2024.

Or la situation de la CADES est actuellement de -100 milliards.

Déjà votre excédent de 130 milliards il en prend un coup.

De plus la CADES devait déjà disparaitre en 2006. Rien ne garantit qu’elle disparaitra en 2024.

Mais vous parlez du Fond de Réserve pour les Retraites.

Vous savez ce que c’est ? C’est un fond souverain qui fait des placements en actions.

Et vous savez comment la CADES liquide la dette sociale ? En émettant des obligations.

Le système par répartition ne survit aujourd’hui que grâce à la bourse.

Ce qui n’empêche pas ses partisans de maugréer contre le capital.

Bref... c’est une grosse farce.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe