Eric F Eric F 9 janvier 2020 20:47

@Désintox
« les enseignants et les hospitaliers représentent déjà une bonne part de la fonction publique, non ? »
Oui, mais ce ne sont pas la totalité des enseignants qui sont en « zone sensible », ni la totalité des hospitaliers qui sont dans des services tendus. Et les nombreux administratifs bénéficient exactement des mêmes avantages que les postes sous pression. Donc la notion de « pénibilité » devrait être étendue à ces « pressions », par des critères tenant compte du stress et de l’ambiance hostile, et pour le reste, les critères de retraites devraient être identiques entre public et privé (en incluant le parapublic à forte capacité de blocage du pays, mais le gouvernement leur a déjà cédé).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe