Francis, agnotologue JL 13 janvier 2020 14:06

@velosolex
 
 ’’ l’enfant est à même de comprendre les opérations mentales qui ne sont pas étrangères à son entendement, et à ses capacités liées à son développement et à sa maturité.’
 
 Cette compréhension n’est pas innée. Nous sommes des êtres de parole, c’est pourquoi cette compréhension, si elle ne peut être apportée par l’expérimentation doit l’être par la parole. Et ce n’est pas en lui mentant qu’on instruit un enfant. La psychanalyse c’est la doctrine de la vérité, l’école de l’anti-mensonge.
 
Il est évidemment hors de question de laisser un enfant apprendre par l’expérience ce qui le détruirait : les parents d’abord, la société enfin doivent veiller à lui épargner ces expériences-là, sans l’empêcher de vivre les expériences qui le feront grandir.
 
 La parole qui ne nie pas la possibilité de son consentement mais qui ne l’instrumentalise pas est la seule parole crédible ; pas celle qui la dénie, ni a fortiori celle qui l’invoque, et sur ce deuxième point nous sommes d’accords..


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe