Traroth Traroth 14 janvier 11:03

Les vrais journalistes sont ceux qui, caméra au poing, se font tabasser dans les manifs. Salamé, Sotto, Demorand (et beaucoup d’autres) ne sont que des propagandistes au service du pouvoir financier, dont le pouvoir politique n’est qu’un autre valet. Quand un vrai journaliste réussit à s’infiltrer, il est vite exclu : Schneidermann ou Taddei en sont les parfaits exemples.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe