Fergus Fergus 3 février 2020 09:20

Bonjour, Belzebuth

« Le duel MACRON - LE PEN est annoncé comme une évidence pour les élections présientielles de 2022 » 

Strictement personne ne parle de ce duel comme une « évidence », mais  fort logiquement  comme une forte probabilité en l’état actuel de l’offre politique.

Macron appliquant une politique de droite désormais assumée  terminée, l’escroquerie qu’a été le « ni de droite ni de gauche » —, ce n’est pas du côté des Républicains qu’il court le plus gros risque d’être éliminé de la course à l’Elysée dans un 2e tour. Le problème est qu’en face, le risque est très grand de voir en 2022 une gauche complètement éclatée se présenter face au sortant...

Or, la seule chance d’empêcher la résurgence de ce duel Macron-Le Pen réside, à mon avis, dans une large alliance des progressistes et des écologistes. Faute de quoi, Macron devrait se qualifier sans peine en s’appuyant sur la part des Français libéraux qui soutiennent ses contre-réformes (à titre indicatif, environ 1/3 de nos compatriotes sont en soutien de la réforme des retraites !)

Est-cela que nous voulons ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe