Olivier 3 février 15:40

A voir également la baisse de la population active, du même ordre que la baisse officielle du chômage. On est en pleine propagande et pas du tout dans la statistique. Comme le disait Churchill : « Je ne crois qu’aux statistiques que j’ai truqué moi-même. »

De toute façon on voit mal comment le chômage pourrait diminuer avec une économie en récession technique, des déficits et des dettes à peu prés partout.

Bref, avec Macron, le bateau coule normalement...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe