Emile Mourey Emile Mourey 6 février 10:27

@Emile Mourey

La logique militaire voudrait qu’une légion ne se soit implantée que lorsque l’implantation de la précédente ait été sécurisée. C’est ainsi que, dans mon interprétation, César a déployé des légions pour protéger ceux qui travaillaient à l’installation des camps K et A, craignant une attaque en force de l’infanterie de Vercingétorix tant que le fossé, le talus et peut-être aussi la palissade n’aient pas été installés. 

La sécurité du camp K était assurée par le camp A où César se trouvait avec ses réserves d’intervention. Après le départ de ces réserves pour soutenir le front de Bussy (Labienus) et le front de la plaine des Laumes et César lui-même, il n’existait plus de réserves pour intervenir au profit du camp K, ce qui fait qu’il a été pris par les Gaulois de l’armée de secours.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe