velosolex velosolex 4 février 12:10

Les causes ne sont pas tant liées la vitesse excessive, mais à des nouveaux paramètres. La téléphonie mobile et l’endormissement. Enfin les camions, sont un vecteur très important d’accentologie. Mais on évitera de les « discriminer ». Vive donc le frêt décompléxé, qui transporte tout en n’importe quoi, faisant faire le tour de l’Europe à une boite de haricots.

Suis je le seul à avoir été harcelé par un gros semi qui m’arrosait de ses phares, me collant au cul, dans un but de harcèlement manifeste afin de me faire accélérer. Tout cela parce que je roulais à 80. Il est vrai que la route la plupart du temps peut supporter le 90 sans problème, sur ces grandes droites qui sont le norme dans ces département délaissés, mais qu’un technocrate a décidé d’assimiler à celles des périphériques surchargés. 

 Le foutage de gueule est manifeste dans cette affaire de gros sous. Mettre en avant la sécurité n’a pas tétanisé les gilets jaunes qui ont vu dans cette affaire la goutte d’eau qui a fait débordé le vase. On contrôle les petits, on prend n’importe quel prétexte pour les taxer, en mettant la sacro sainte sécurité à géométrie variable, et de l’autre coté on dérégule, en laissant les grandes fortunes sans limitations de vitesses faire des prédations, avec les flics pour les saluer au passage. Toute une métaphore de l’a modernité


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe