pemile pemile 12 février 09:26

@Fergus « Personne ne songe à éradiquer les animaux porteurs de virus ou de bactéries transmissibles à l’homme. »

Si, @spartacus a toujours prôné l’éradication de toutes les ptites bêtes qui piquent ou qui rampent.

« Il s’agit là simplement d’un mot, certes connoté négativement, permettant d’éviter d’user d’une longue périphrase pour désigner le vecteur de la transmission. »

Argumentation recevable uniquement si aucun autre mot non « connoté négativement » ne faisait l’affaire.

Comme le rappelle l’auteur « Le langage modèle notre esprit »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe