sweach 12 février 14:49

Le dit spécialiste est plus un politicien qu’autre chose.

Son pédigré se trouve plus dans les petits papier des organismes gouvernemental que dans les revus scientifiques.

Il est du même niveau qu’un Al Gore avec le réchauffement climatique, on a beau voir que ses prédictions cataclysmiques étaient fausse après coup, bizarrement personne ne remet en question le personnage, ni le met sur un pilori.

*je suppose que tu as des arguments rationnels a apporter ?*

Vu que tu l’ignore, on peut suivre l’évolution des épidémies en France, les indicateurs sont la vitesse de propagation, c’est a dire le nombre de personne infecté par semaine pour 100 000 personnes et le taux de mortalité par personnes infectés.

On suit ainsi l’évolution de quelques épidémie avec le réseau sentinelles.

Le coronavirus n’est pas suffisamment infectieux ou mortel pour avoir besoin d’une surveillance de ce type.

En science la charge de la preuve incombe à celui qui avance son argument, quand Gabriel Leung annonce que 60 % de la population mondiale pourrait être toucher, heureusement qu’il utilise le conditionnel car il sait pertinemment que c’est faux et personne lui tiendra rigueur quand on verra son mensonge, mais cela remplit totalement son rôle anxiogène à l’instant T.

On est uniquement sur de la PEUR, c’est tout, moi aussi je pourrai te dire que la foudre va te tomber dessus demain, libre à toi d’avoir peur que ça arrive car tu donne beaucoup de crédit à ma parole, mais si tu regarde uniquement les faits tu n’as pratiquement aucune chance que ça arrive, même si je te montre en boucle des images de personne foudroyez et que je t’alarme sur le fait que la foudre tue 20 personnes par an en France pourquoi pas toi ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe