nono le simplet nono le simplet 14 février 13:18

@velosolex
à cette époque les rebondissements de l’Histoire se passaient sur les champs de bataille ou dans les révolutions ... ça avait de la gueule ...
l’Évêque d’Autun avait jeté sa soutane aux orties sans que ça perturbe quiconque ... aujourd’hui pour une sexe tape on peut perdre Paris ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe