Antenor Antenor 15 février 13:32

L’erreur initiale de l’armée de secours gauloise aura peut-être été de ne pas avoir donné encore plus de troupes à Vercassivellaunos. César aurait ainsi été contraint de mobiliser ses réserves plus tôt d’un bout à l’autre du champ de bataille. Cela aurait permis à Vercingétorix de retarder son attaque et de la lancer au moment opportun à l’endroit du dispositif romain qui serait apparu comme le plus faible.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe