Fergus Fergus 13 février 11:18

Bonjour, Trelawney

Votre vision de Paris est caricaturale.

Certes, la proportion des bobos s’est fortement accrue et continue de progresser du fait de la gentrification en cours*, mais il reste des pans entiers de la population parisienne qui n’entrent pas dans cette catégorie dans les quartiers populaires, notamment des retraités modestes.

* Cf. Cette « gentrification » qui chasse les classes populaires de Paris.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe