assouline assouline 14 février 14:35

@Captain Marlo.
.
L’UPR nous dit :
.

Mais l’UPR est favorable à des alliances, sous réserve de conditions précises : triple sortie dans le programme : sortie de l’UE, de l’euro & de l’OTAN.

.

En clair, l’UPR est « favorable à des alliances » à condition qu’il n’y ait pas d’alliances...

Autrement dit, à condition que les alliances en question n’aliènent pas les alliés...

Ou, plus exactement, des alliances... sans liens !

Complexe...

.

Il s’agit d’une conception nouvelle des relations internationales où l’on s’imagine pouvoir nouer des relations d’intérêts avec des partenaires étrangers sans établir de liens effectifs et définis. Autrement dit, sans rien... comme ça... juste sur le papier...pour faire joli... et se dire qu’on n’est pas seul au monde...

.

L’isolationnisme de l’UPR a du mal à dire son nom.

Son conservatisme et son protectionnisme se vendent mieux auprès d’une « clientèle » de paumés face à l’intensification des relations internationales...

Deux jolis vocables qui ont la vertu de suggérer la rassurante vision protectrice d’un retour au foyer, celui de nos aïeux... qui eux, avaient pourtant imaginé beaucoup mieux pour nous et notre avenir en bâtissant l’Europe, celle des intérêts communs...

Mieux qu’un Etat-nation rabougri et prostré dans son coin du monde...

Des aïeux qui ont bien connu la réalité d’une France d’antan que les Upérisés rétrogrades d’aujourd’hui ne font que fantasmer...

.

Les images d’Epinal qui illustrent aujourd’hui le petit livre rouge de l’UPR ne proviennent que de leur imaginaires...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe