Samson Samson 13 février 13:40

Bel hommage !

Je m’apprêtais moi aussi, avant lecture de votre commentaire, à évoquer ce très impressionnant hommage d’Antonin Artaud.
Un incontournable, tant - une fois arrachées les trop étroites œillères de ce rationalisme qui conditionne toute notre « normalité » - sur notre propre rapport au « réel » et au monde que sur ce qu’à génialement pu en exprimer Vincent Van Gogh dans ses toiles et dessins.

« On peut parler de la bonne santé mentale de van Gogh qui, dans toute sa vie, ne s’est fait cuire qu’une main et n’a pas fait plus, pour le reste, que de se trancher une fois l’oreille gauche, dans un monde où on mange chaque jour du vagin cuit à la sauce verte ou du sexe de nouveau-né flagellé et mis en rage, tel que cueilli à sa sortie du sexe maternel.
... »

Antonin Artaud - Van Gogh ou le suicidé de la société (1947)

En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe