popov 14 février 07:47

@CLOJAC

Et les oreillers bourré de plumes et les paillasses remplies de paillettes d’avoine et la brique chauffée et enveloppée d’un chiffon qui servait à réchauffer le lit quand la vapeur de la respiration givrait sur le drap.
Et le cochon qu’on tuait pour la réunion de famille du Nouvel An.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe