Arogavox Arogavox 14 février 10:41

@HELIOS
Qu’entendez-vous par « entreprises souveraines » ?
 ( Déléguer la souveraineté à certaines entreprises ? cela resterait une délégation : pas idéalement démocratique !)

Pas d’accord avec cet a priori : « L’outil on s’en fiche pourvu que ce soit fiable » 
 La fiabilité fait appel à la confiance, à la foi. Or l’outil repose sur la technique, l’art, la culture. Quelle foi peut-on avoir en des outils dont on ne posséderait pas la culture ?
 (L’alphabet, le langage lui-même peuvent être vus comme des outils. Ces outils-là peuvent-ils être fiables si l’on ne reste pas très vigilants et attentifs à leur égard.
 Il suffit de laisser transformer et pervertir le sens de quelques mots pour tuer le consensus et la fiabilité des échanges par la technique du langage !)

 La démocratie ne suppose pas de pouvoir avoir confiance en quelques personnes, mais d’avoir une confiance partagée entre tous, et aussi en soi-même.
  
 En d’autre mots, on peut penser aussi à l’opposition entre « mérite » et efficacité, entre fin et moyen ...
 ce qui nous ramène à la philosophie, à la politique ... et au pouvoir masqué par la technique.
  (Le masquage de complexité -entropique ! permis par la technique, et, d’ailleurs qui la motive essentiellement  peut être une bonne chose ... mais un ancien avisé avait remaqué jadis que : « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » !)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe