Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 février 19:31

@Michel DROUET

Sauf dans les zones de guerre ou d’anarchie, les crimes impliquant violence sont partout en régression. Je ne y vois cependant pas une cause d’optimisme, car la violence qui a diminué, là où régne l’ordre, est celle qui cherchait à s’affranchir du mal et de l’injustice et auquel le soutien du pouvoir donne désormais une force à laquelle il semble futile de s’opposer. La paix non pas des braves... mais des écrasés ete des résignés.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe