assouline assouline 16 février 11:14

@Captain Marlo
.
L’UPR nous dit :
.

Et je n’oublie pas les pseudo Socialistes... bla bla bla... on se les coltine depuis le Traité de Rome ! Ce sont eux qui ont dérégulé le système bancaire,


.
Quel rapport entre les « pseudo-socialistes » et le Traité de Rome ?
C’est encore la grande confusion...
.
Mais surtout, le lien mensonger renvoie à un texte où l’on peut lire ceci ;
.
D’abord :
.

 « Jacques Delors, en tant que président de la Commission européenneHenri Chavranski, président des mouvements de capitaux à l’OCDE de 1982 à 1994, et Michel Camdessus, président du FMI de 1987 à 2000 ( …) Sans eux, un consensus en faveur de la codification de la norme de la mobilité des capitaux aurait été inconcevable. »

.

Et surtout :

.
« L’explication d’Abdelal est que les français se sont impliqués de la sorte dans le but non pas de déréguler, mais de maîtriser. Il cite Pascal Lamy qui dit, en 1999 : “l’approche française du problème de la libéralisation, c’est que si on libéralise, il faut organiser”. Cette façon de voir les choses est confirmée par un discours de Lionel Jospin, en 1999, devant l’assemblée générale de l’Onu : “plus le monde se globalise, plus il a besoin de règles”. C’est pour contrer la vision américaine d’une “mondialisation incontrôlée” et “la domination écrasante des USA sur les marchés financiers” que les français, “surtout de gauche” selon Abdelal, ont cherché à promouvoir une mondialisation encadrée .
.
Où l’on apprend donc qu’en réalité les »pseudo-socialistes« français n’ont pas »dérégulé le système bancaire« mais au contraire encadré plus strictement le fonctionnement des marchés financier... »

.

Juste une arnaque de l’UPR...
Encore une...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe