Pascal L 24 février 11:24

@Emile Mourey
Les informations sur la naissance de l’islam n’ont pas pu circuler autrement que de mémoire, d’une part parce qu’il ne reste aucun document musulman antérieur à la période de ʿAbd Al-Malik et d’autre part parce que ces textes le disent. Ils reposent tous sur une chaîne de transmetteurs oraux appelée isnad (untel l’a dit à untel qui la répété à untel...)
« la Sira qu’Abou Beker prêchait » Abou Bakr As-Siddiq n’a jamais péché de Sirâh. A l’époque, il n’y avait qu’un embryon de Coran qui pouvait être prêché. Nous ne savons même pas s’il est devenu calife à cause de l’incertitude sur la mort de Muḥammad. Si celui-ci est mort en 34 lors de la bataille de Gaza ou plus tard à Jérusalem comme au moins quatre écrits (non musulman) l’attestent, il n’est plus possible que Abou Bakr As-Siddiq soit le premier calife. Le vrai premier calife est Muḥammad qui ne s’appelait pas encore ainsi à l’époque. Les textes de l’époque parlent de mḥmt, donc peut-être Maḥmet. Son nom a réellement été oublié pendant 50 ans, il n’existe pas une épigraphie avec ce nom sur la période. Pas une pierre tombale, pas un papyrus, pas une inscription sur une mosquée... rien. Il est tout de même troublant que les pièces de monnaie qui circulaient au premier siècle dans ce nouvel empire avaient encore une croix chrétienne...

« les moines de Bahira » Les moines sont des conservateurs. Si des textes avaient existé, pourquoi ne le retrouvent-on plus aujourd’hui ? Et si ces textes ont été détruits, où sont les textes qui en parlent ? Où sont les preuves ? Là encore, nous sommes dans un roman. La seule question que nous pouvons nous poser à partir de ces récits, c’est « quels dogmes servent-ils ? »

« votre localisation de La Mecque en Syrie » Il n’y a jamais eu de lieu appelé La Mecque en Syrie, pas plus qu’il n’y en a eu en Arabie avant le 8ème siècle. Le lieu qui correspond le mieux aux descriptions de la Sirâh est Petra.

Plus aucun historien ne considère aujourd’hui la Sirâh comme une source fiable d’information. Elle peut contenir des vérités, mais en l’absence d’autres sources, il n’est pas possible de démêler le vrai du faux. Lisez les travaux de Hela Ouardi qui a essayé de reconstituer une histoire de la fin de Muḥammad à partir de l’ensemble des textes dit authentiques disponibles. Les incohérences sont flagrantes.

« Merci de citer vos références » Thomas le presbytre, un prêtre jacobite qui vivait à Resaina, en Irak actuel, écrivant dix ans après les faits, « Chronica minora, Pars seconda, III » « On disait que le prophète était apparu, venant avec les Saracènes, et qu’il proclamait la venue du Messie qui allait venir. »
- Doctrina Jacobi « Mon frère Abraamès m’a écrit qu’un faux prophète est apparu. »Lorsque le Candidat fut tué par les Saracènes, j’étais à Césarée - me dit Abraamès -, et j’allais en bateau à Sykamina ; on disait : Le Candidat a été tué ! Et nous les juifs, nous étions dans une grande joie. On disait que le prophète était apparu, venant avec les Saracènes, et qu’il proclamait l’arrivée du Christ Oint qui allait venir. Et moi (Abraamès), étant arrivé à Sykamina, je m’arrêtai chez un ancien très versé dans l’Écriture, et je lui dis : ’Que me dis-tu du prophète qui est apparu avec les Saracènes ?’ Et il me répondit en gémissant profondément : ’C’est un faux prophète : les prophètes viennent-ils armés de pied en cap ? Vraiment, les évènements de ces derniers temps sont des œuvres de désordre, et je crains que le premier Christ qui est venu, celui qu’adorent les chrétiens, ne soit bien l’envoyé de Dieu, tandis que nous nous apprêtions à recevoir Hermolaos à la place. Isaïe disait en effet que les juifs auraient un cœur perverti et endurci jusqu’à ce que toute la Terre soit dévastée. Mais Abraamès, renseignes-toi sur ce prophète qui est apparu. Et moi, Abraamès, ayant poussé l’enquête, j’appris de ceux qui l’avaient rencontré qu’on ne trouve rien d’authentique dans ce prétendu prophète : il n’est question que de massacres. Il dit aussi qu’il détient les clés du paradis, ce qui est incroyable. »(source : Alfred-Louis de Prémare ou wikipedia)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe