☠cyrus☠ prong 2 mars 2020 15:28

@Emile Mourey

Oui aussi bien ficelé que le premier .

un seul passage me chagrine .

Mais Churchill justifie dans un discours du 4 juillet à la Chambre des Communes, l’abordage des unités françaises dans les ports britanniques, et notamment celui d’Alexandrie. Soit, il a mal interprété les clauses du traité, soit il en fait une lecture plus personnelle, plus belliqueuse encore que ce qu’elle stipule.

Churchill n’ as jamais été le gentils de l’ histoire , il vivait encore dans le contentieux millénaire entre la France et l’ Angleterre .
Ses motivation dépasse certainement le cadre purement historique .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe