keiser keiser 9 mars 2020 19:38

@ L’auteur

Salut

Aujourd’hui sur Mediapart, un article va dans ce sens.

Il est clair que nous avons à faire avec les fossoyeurs de ce qu’il reste de la république Française et il est temps d’agir.

Le pier est que ce n’est pas pour un monde meilleur mais juste pour sauver celui là.

"Après eux le déluge

Cessons de faire semblant d’avoir des interlocuteurs ni même des « adversaires » et affirmons avec Virginie Despentes : « Nous n’avons aucun respect pour votre mascarade de respectabilité. »

Oui, leur « puissance est une puissance sinistre ».

Alors « se lever », évidemment ! « Se casser » sûrement, pour sortir de ce faux face-à-face avec des pouvoirs qui ont compris que pour eux seule la force compte, force de la matraque comme force de la contrainte constitutionnelle. Le reste n’est que diversion.

Et s’il faut « gueuler » , il faut surtout le faire avec la conviction profonde que ce pouvoir impose mais ne gouverne pas, violente mais ne gère pas. Il exerce ce droit de vie et de mort défini par Michel Foucault comme le droit de « faire vivre ou laisser mourir » et a fait le choix de « ne pas faire vivre et de laisser mourir . »

L’heure est au soulèvement de la vie.

https://blogs.mediapart.fr/alain-bertho/blog/090320/apres-eux-le-deluge



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe