Orélien Péréol Orélien Péréol 10 mars 15:45

@Robin Guilloux Tout à fait d’accord. D’ailleurs j’ai écrit sur l’écriture inclusive, sur sexe et genre... sur ce site. Cela me parait une perte d’humanité. J’ai travaillé avec des enfants autistes et psychotiques, ils n’ont pas accès au symbolique. Ils sont perdus si on leur dit de s’asseoir au pied du mur, parce qu’un mur n’a pas de pied, évidemment, et ils ne savent pas quoi faire. A force de leur demander, ils finiront pas savoir où s’asseoir, mais en shuntant le caractère symbolique du mot (ils continueront à penser que « le pied du mur » n’a aucun sens, mais ils sauront où ils doivent s’asseoir si on leur dit cette expression.)
Cette incapacité à valoriser ou même à reconnaitre le symbolique devient la norme sociale.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe