Jonas 11 mars 20:11

Bonjour Hamed , 

Vous êtes toujours des vos délires paranoïaques.

Je ne savais pas , que l’homme par lequel le « printemps arabe » a débuté , le tunisien , Mohamed Bouazizi qui s’était immolé par le feu a Sidi Bouzid le 17 décembre 2010 , était manipulé par les Etats-Unis ? 

Je vous rappelle qu’à la même époque dans votre pays l’Algérie , il y a eu plusieurs dizaines d’immolés sans faire beaucoup parler d’eux, étant donné la censure du régime de Boutéflika que vous avez soutenu depuis le début par les militaires en 1999 avec presque 74 %. Si les Algériens ne ce sont pas joints aux « printemps arabes » c’est à cause des tragiques années de plomb , qui nt laissé des traces indélébiles, jusqu’à présent. 

Voici les faits qui ont déclenché , ce que la presse à appeler « Printemps arabe » et auquel je n’ai jamais cru, plusieurs de mes posts peuvent en témoigner. 

  1. Un jeune vendeur ambulant, Mohamed Bouazizi dans la ville de Sidi Bouzid se faisait confisquer son étal . Une humiliation de plus, insupportable pour lui et décide de s’immoler, ce geste a lui seul avait ravivé toutes les souffrances et les humiliations endurées par le Tunisiens depuis des décennies, surtout dans les régions du sud , abandonnées , et qui s’étaient déjà soulevées en 2008. Sans le savoir , le vendeur ambulant , avait lancé le début d’une révolte sans précédent qui aboutira à la chute de Ben Ali , puis indirectement a d’autres soulèvements , Egypte, Libye, Maroc, Yemen, Bahrein , Irak, Syrie , Soudan etc . ( Rien à voir avec les Etats-Unis ) Lisez la presse arabe et même étrangère de l’époque , qui ne tarissait pas d’éloges , le soulèvement enfin des pays Arabo-musulmans. Le quotidien , égyptien Al-Ahram , et les nombreux intellectuels de ce pays , vous apportent un démenti cinglant. 

2) Je ne sais ce que vous appeler , la laïcité , mais jamais la Turquie , n’a été un Etat , laïc , au sens occidental. Kemal Atatürk , avait pris sous son aile la religion , en créant un organisme , qui supervise et contrôle des mosquées et les prêches du vendredi. Cet Organisme ce nomme « Diyanet » et est sous la direction du Premier ministre.

3) Cher Hamed , en lisant plusieurs de vos interventions attentivement , je subodore que vous êtes sur la même longueur d’onde que les « Frères musulmans » Etes-vous un « un frère musulman » ? 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe