Avec l’égalité des sexes, il n’y a plus de raison comme au temps du Titanic de dire : les femmes et les enfant d’abord. Va pour les enfants mais que feraient-ils seuls sans les adultes ? L’enfer est pavé de bonnes intentions. Pendant que les plus fragiles restent chez eux, les plus solides se « tuent » à la tâche. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe