Taverne Taverne 23 mars 14:10

@rogal

Il est difficile de définir le sain. Si ce n’est en disant ce qu’il n’est pas. Le sain n’est pas une valeur morale (est-ce même une valeur tout court ?). C’est un impératif naturel le plus souvent et une stratégie naturelle de survie et de prévision.

Le sain ne concerne pas que ce qui est sanitaire. Penser sainement, vivre sainement, agir sainement, au sens des philosophes anciens est un des modèles possibles.

L’observation de la nature offre d’autres idées. Ainsi, le plus simple des êtres vivants, le blob, cette chose souvent qualifiée de champignon, a développé un système pour trouver à coup sûr sa nourriture et en cas de pénurie d’assurer sa survie de façon absolument autonome en se rétractant et en se desséchant. C’est la stratégie du blob du sain au sens de « salutaire » : il doit son salut à cette méthode longuement mise au point (le blob date de la préhistoire).

Transposons : notre pays ne peut pas vivre en autonomie et assurer sa survie en cas de crise de masques. Il était donc sain de faire provision de masque, comme le demandait d’ailleurs Roselyne Bachelot pour équiper toutes les personnes exposées par leurs métiers ou leur vulnérabilité au virus.

Ne soyons pas plus bêtes que le blob, capable des survies les plus incroyables bien qu’il ne soit doté d’aucun cerveau ni d’aucune système nerveux !

Il est sain de tirer des leçons du passé, de la nature, et de la philosophie.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe