Jonas 3 avril 2020 09:44

Bonjour Olivier Perriet, 

Je suis d’accord avec vous en gros sur votre analyse concernant le Moyen-Orient, sauf que vous passez sous silence la non intervention des Etats-Unis , malgré le franchissement de la « Ligne rouge » , ce qui a remis Poutine au centre de la politique syrienne, puis enhardi , a son non respect des frontières en Europe. 

Par ailleurs je signale , que seuls les Occidentaux sont soumis à la réprobation et la condamnation, jamais les autres pays, dont les drapeaux ne sont jamais brûlés.

1) La Birmanie et sa répression depuis des années contre la minorité des Rohingyas et leur expulsion 

2) La Chine et ses agressions et emprisonnements des musulmans ( Ouïgours ) au Xinjiang dans ds camps d’enfermements . 

3)L’ Occupation de Chypre Nord par la Turquie et les massacres des Kurdes, sous tous les prétextes , pour ne pas leur accorder l’autonomie , qu’ils méritent plus que certains. 

4) Les massacres a huis clos des musulmans en Tchétchénie -Daguestan-Ingouchie , par Poutine. ( 250 000 morts en Tchétchénie )

5) L’Inde et sa nouvelle politique de « nationalité » excluant les musulmans du Pakistan, Bangladesh etc.

Bref , les 57 pays musulmans regroupés dans l’organisation de la coopération islamique ,( OCI) n’ont strictement rien à reprocher aux pays cités ci-dessus , en revanche , les pays occidentaux sont montrés du doigt pour leur racisme et leur soi-disant « islamophobie », bien que les immigrés venant de ces pays se dirigent vers les pays occidentaux. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe