Xenozoid Xenozoid 1er avril 2020 21:05

@Pierrot

oui j’invente, c’est tres bien

grippe 2017

grippe 2018

alors ma question quelle est la différence ?

Mis à jour le 21/03/2018 | 07:46

Bas-Rhin, Ille-et-Vilaine, Marne, Seine-Saint-Denis... Dans de nombreux départements, les services d’urgences des hôpitaux font face à une saturation extraordinaire depuis le début de l’année, poussant les soignants à tirer la sonnette d’alarme. D’après l’association Samu-Urgences de France, « plus de 15 000 patients ont passé la nuit sur un brancard des urgences » depuis le début de l’année « faute de lit pour les hospitaliser dans un service ».

Le 16 mars, le ministère de la Santé a communiqué des chiffres alarmants : 97 des 650 établissements, publics et privés, qui ont un service d’urgences ont activé le plan « hôpital en tension », un dispositif destiné aux établissements en « situation critique pouvant évoluer vers une situation de crise », d’après la Fédération des observatoires régionaux des urgences.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe