DACH 3 avril 18:29

Le prof Ph Juvin rappelle une vérité ancienne ="Nous sommes face à des gens qui n’ont pas été à la hauteur de la mission qui leur avait été donnée. Les alertes n’ont pas été remontée. L’analyse sera à faire après la crise mais on peut d’ores et déjà affirmer que certains verrous administratifs doivent être reconsidérés. Les strates administratives sont trop nombreuses. Elle se bousculent, se compliquent les unes les autres. " Elle fera partie de l’examen des comptes...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe