Eric F Eric F 3 avril 2020 12:22

@Séraphin Lampion
En tout cas, il est étonnant qu’une mesure aussi radicale ait pu être instaurée comme ça, à l’arrache. On nous bassine avec l’« état de droit », les « droits humains », mais il n’y a pas plus forte aliénation de ces droits que la réclusion à domicile, l’interdiction de circuler.
Donc lorsqu’on dit « les Coréens fliquent les gens en les suivant via leur mobile » ce que la CNIL interdirait, c’est courtelinesque, car les Coréens, eux, peuvent se déplacer (avec les protections nécessaires).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe